Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AFRIKYA  INFOS MEDIAS NET

AFRIKYA INFOS MEDIAS NET

Quotidien des informations générales du Congo Brazzaville et de l'Etranger


CRIPT : « Les énergies renouvelables au Congo : Etats des lieux et perspectives de développement ».

Publié par AFRIKYA INFOS MEDIAS NET sur 6 Mai 2019, 17:17pm

Catégories : #Sciences et Innovations

Prélude à la Journée mondiale de la lumière, placé sous le patronage du Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique (MRSIT), le Centre de Recherche et d’Initiation des Projets Technologique en sigle le CRIPT, placé sous la tutelle dudit ministère que dirige M. Dadet Michel Dzondo, avec l'appui l'UNESCO  organisera  à la Cité Scientifique Ex ORSTOM de Brazzaville, le 15 mai 2019 , un atelier sous le thème : « Les énergies renouvelables au Congo : États des lieux et perspectives de développement ». dont les communications de haut niveau technique se dérouleront autour des thématiques suivantes à savoir : Point sur la politique africaine sur les EnR, Enjeux et perspectives ; l’utilisation  de l’énergie solaire au Congo ; Commercialisation et appropriation NGOMA-CRIPT et Expériences pratique du séchoir métallique ; les produits séchés au CRIPT ; les énergies éoliennes au Congo et l’expérience pratique de de l’hydrolienne de Moulenda, la couverture énergétique au Congo : Faisabilités et Contraintes ; la politique nationale sur les EnR: Outils d’élaboration d’une politique viable et cadre de collaboration en matière d’EnR. Ces différentes communications permettront à notre pays le Congo de définir les conditions de mise en place d’un cluster spécifique au développement de l’ensemble des énergies renouvelables.

 

Cet atelier à pour objectifs : capitaliser le potentiel humain et techniques en matière des énergies renouvelables dans leur ensemble ; sensibiliser et améliorer les connaissances  des différentes acteurs et décideurs sur les énergies renouvelables et son impact dans le développement socio-économique du pays ; présenter leur potentiel dans la valorisation des denrées alimentaires et la diversification de l’économie et la création des curricula pour accompagner le développement des énergies renouvelables au Congo et mettre en place une plateforme de réflexion regroupant toutes les compétences nationales en la matière.

Entre autres, cet atelier réunira tous les acteurs œuvrant dans les énergies renouvelables au Congo et comment construire ce cluster ; présenter des communications sur les énergies renouvelables au Congo, en Afrique et leur positionnement au Congo ; présenter le potentiel productif issu de la valorisation de l’énergie solaire ; assurer le transfert du savoir-faire aux acteurs et usager potentiels privés et institutionnels cibles.

Les principales activités au cours de cet atelier, il y aura la présentation sur toutes ses formes des énergies renouvelables au Congo et leur modèles d’utilisation ; la description des conditions d’optimisation et le fonctionnement de chaque séchoir solaire ; le développement des outils de transfert de la technique de fabrication des séchoirs et des produits de consommations aux acteurs et le renforcement des capacités dans l’analyse des matières première et des produits finis.

Plusieurs résultats sont attendus au cours de cet atelier à savoir : les utilisateurs des énergies renouvelables feront le point de leurs activités aux potentiels usagers ; l’optimisation et le fonctionnement des différents types de séchoir sera décrite et sa valeur ajoutée sera appropriée ; l’analyse des matières premières et les produits finis sera maîtrisée ; les étudiants seront impliqués dans leur formation diplomatique en master et en doctorat ; la plateforme de réflexion pour la mise en place d’une stratégie et politique nationale en matière des énergies renouvelables sera mis en place ; les actes de l’atelier seront rassemblés et mis à la disposition du MRSIT et de l’UNESCO ; la communication sur l’atelier et les apports de l’UNESCO seront diffusés et des supports seront mis à disposition.

Il sied de rappeler qu’au Congo, des solutions alternatives à l’électrification hydroélectrique ont été réalisées dans les zones rurales par l’utilisation de l’hydrolienne montée à Moulenda et à Loubassou (Île Mbamou). De même que la photovoltaïque limité à l’éclairage et au pompage des eaux de forages. Ce qui nous emmène de poser le problème du développement des énergies renouvelables au Congo pourquoi faire ? Quel intérêt pratique ? Comment faire ?

Or, la pratique et la promotion de l’énergie solaire au sein du CRIPT emmène le MRSIT de disposer du potentiel technique structurant pour la promotion de ce potentiel énergétique dont le Congo avec l’appui de la société pétrolière italienne ENI est en train de mettre en place un centre d’excellence sur les énergies renouvelables. Un outil qui impose la maîtrise des connaissances en la matière. De ce fait pour mieux accompagner ce projet structurant (Centre d’Excellence), le MRSIT veut mettre en place des outils techniques pour permettre au pays de se doter d’une stratégie et politique nationale sur les énergies renouvelables dans son ensemble. C’est à cet effet que le potentiel informationnel en la matière est sollicité.

CRIPT : « Les énergies renouvelables au Congo : Etas des lieux et perspectives de développement ».
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents