Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AFRIKYA  INFOS MEDIAS NET

AFRIKYA INFOS MEDIAS NET

Quotidien des informations générales du Congo Brazzaville et de l'Etranger


Guy Marius OKANA : passer vers un nouveau cap, une aubaine pour les Brazzavillois

Publié par André LOUNDA sur 18 Mai 2020, 08:31am

Catégories : #Société

 

Pour la Municipalité de Brazzaville, de nouveaux progrès exigent des réformes audacieuses avec Guy Marius OKANA, ce transfuge du Conseil Municipal de Brazzaville, en sa qualité de Maire par intérim, s’est engagé d’avantage pour la transformation de tous les services municipaux de la ville de Brazzaville ; avec pour ultime ambition l’assainissement de la gestion financière, une bonne politique de gestion de tous les services municipaux, l’embellissement des principaux artères de la capitale et biens d’autres. Il a mis son savoir-faire au service des Brazzavillois au regard des grands défis que son département doit relever dès les premiers jours qu’il a commencé d’assumer ses fonction de Maire par intérim de la Ville de Brazzaville.

Sauf que bien souvent, la réalité ne correspond pas toujours exactement aux rêves qu’une personne peut avoir. Et lorsque Guy Marius OKANA, met en œuvre les bonnes pratiques en passant par la culture de la citoyenneté afin que les Brazzavillois s’approprient du futur de notre cher capitale, nous l’avons vu à l’œuvre en quelques jours dès qu’il a commencé sa fonction en qualité de Maire par intérim et il a tellement marqué les Brazzavillois avant et toute cette période de crise sanitaire que traverse notre pays due à la pandémie du COVID-19.

Parlons de l’homme sur ses réalisations en qualité de Maire par intérim, ce dernier, n’a jamais été tribal, ni régionaliste, dans son cabinet, il travaille avec tout le monde. Il n’y a pas d’ethnicisassions chez Guy Marius OKANA, c’est un Monsieur, qui reçoit tout le monde.

Dès sa prise de fonction, au total 570 corps d’enfants et d’adultes en dépôt et abandonnés dans les différentes morgues ont été inhumés  à Mayitoukou, district de Goma-Tsétsé, dans le département du Pool,  l’Administrateur-Maire de Brazzaville par intérim, M.  Guy Marius Okana, avait annoncé cela, le 25 mars 2020 et l’opération a été effective pour  se faire, la Mairie avait sollicité l’aide financière du gouvernement à travers les ministères tant de la santé et de la population que de la justice pour l’acquisition des cercueils. Le gouvernement avait alloué une somme de 35 millions 675.000 FCfa ayant permis à la Mairie de Brazzaville de procéder à la fabrication des cercueils et à l’achat de deux terrains à Mayitoukou pour cette inhumation, avait-il fait savoir.

Pendant cette période de lutte contre La pandémie du COVID-19, en dehors des mesures de prévention prises par le gouvernement, Guy Marius Okana, a annoncé d’autres mesures d’urgence contre cette pandémie en ce qui concerne les inhumations et les veillées à domicile, par une note circulaire précise« Plus de dépôt de la dépouille mortuaire ni à domicile ni à l’église. Le temps maximum de recueillement est d’une heure. Dix personnes sont autorisées pour assister au nettoiement et au recueillement des corps soit cinq du côté paternel et autant du côté maternel, y compris la veuve ou le veuf ».

Guy Marius OKANA, en partenariat avec l’Administrateur Maire de Bacongo, Simone LOUBIENGA,  ont f travaillé avec les comités du marché Total pour mettre en place un dispositif pour respecter la distanciation sociale en vue de  protéger les vendeurs  et les acheteurs.

Lors d’une séance de travail, le 8 mai dernier avec les personnes vivant autour du cimetière du Centre-Ville de Brazzaville, notamment les expropriés de l’ex-Office National des Postes et Télécommunications (ONPT), le Maire par intérim, Guy Marius OKANA, leur a demandé de libérer ces lieux pour permettre à la Mairie de Brazzaville d’agrandir cette nécropole.

Guy Marius Okana, le maire de la ville de Brazzaville par intérim, a procédé, le 14 mai, au lancement de la restauration des panneaux de signalisation et des lignes discontinues et des passages piétons dans les différentes voies publiques de la ville capitale en présence des maires de Poto-Poto et Moungali

« Les panneaux de signalisation permettront à la police de circulation de réguler la circulation automobile et piétonne. Cela permettra à la circulation de notre ville de prendre un élan parce que les panneaux de tout genre seront disponibles partout. L’avenue de la Paix est une voie symbolique pour notre ville. Cette opération couvrira toute notre ville capitale. Cette initiative concerne la prospérité de Brazzaville »

«Le goudron qui parle est le visage d’une ville, je suis très content de cette belle initiative du Maire et cela facilitera les personnes et les chauffeurs qui ne maîtrisent pas le code de la route. Merci infiniment et félicitation pour cette magnifique idée », satisfait par cette initiative, s’est exprimé un habitant de Poto-Poto, qui attendait ce geste depuis plusieurs années. Mais aussi lorsque vous contemplez le pont du Djoué et le pont du centenaire, vous apprécierez que ces deux ponts aient été peints aux couleurs de la Républiques.

Disant qu’avec Guy Marius OKANA, à bientôt  Brazzaville n'aura plus des nids de poules dans les différents artères de notre cher capitale et nous croyons que nous ne verrons plus ce spectacle désolant de « Bambissa lipapa » que nous assistons entre temps avec les 100 jours. Espérons qu'avec Guy Marius OKANA, nous reverrons la grande épopée de Jean Jules OKABANDO et Gabriel EMOUENGUE, des services de la voirie, il a fait ses preuves avec l'assainissement des marchés domaniaux de Brazzaville, les services d’hygiène municipaux sont à l'oeuvre bien équipé et bien habillé désinfectant les marchés et les places publics.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents