Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AFRIKYA  INFOS MEDIAS NET

AFRIKYA INFOS MEDIAS NET

Quotidien des informations générales du Congo Brazzaville et de l'Etranger


"Le Secrétariat Permanent va au cours des quatre prochains mois déveloper des initiatives ambitieuses en vue de fortifier l'esprit du parti", a déclaré Pierre MOUSSA, Secrétaire Général du PCT

Publié par Ange Armel MAPOUATA sur 31 Août 2020, 08:24am

Catégories : #Politique

Le 30 août 2020, s'est tenue au palais des Congrès, la 2ème Réunion Ordinaire du Bureau Politique du PCT, au cours de cette session deux point ont été à l'ordre du jour : la synthèse de la réunion inaugurale du Bureau Politique du Comité Central, issu du 5ème Congrès Ordinaire du Parti Congolais du Travail et le Rapport d'activités du Secrétariat Permanent du Bureau Politique du Comité Central couvrant la période de Mars-Août 2020. La cérémonie y relative a été présidée par le Secrétaire Général du PCT, Pierre MOUSSA.

Au cours de cette 2ème session ordinaire du Bureau Politique du PCT, les mesures barrières ont été respectés par rapport à la crise sanitaire, qui sévit à travers le monde.

Dans son discours, le Secrétaire Général du PCT, Pierre MOUSSA, a souligné que dans notre pays, par exemple, les budgets ont dû être réajusté, réduits de plus de la moitié. Les programmes prévus, à cet effet, ont été revus à la baisse. Les populations ont été confinées à domicile et la mobilité réduite. Pendant deux à trois mois, un service minimum a été imposé dans les administrations, les entreprises et d'autres institutions. Il n'y a pas eu d'activités dans les écoles et dans les églises. La pauvreté s'est accrue. Ces conséquences néfastes n'ont pas épargné le Parti Congolais du Travail, dont les animateurs n'ont pu se déployer comme il se devait. Les activités non inscrites au programme ont été en urgence engagées pour appuyer la riposte contre le coronavirus.

Aussi, il a laissé entendre que la pandémie à coronavirus a profondément impacté le fonctionnement des institutions, des entreprises et de toutes sortes d'organisations, dans le pays et bien sûr au sein de notre Parti. Elle a causé et continue à semer la souffrance et, pire encore, la mort parmi nos compatriotes. En mémoire des victimes de cette guerre inattendue au sein de notre peuple, ainsi qu'en hommage au Président Pascal LISSOUBA, récemment décédé en France, nous vous prions de bien vouloir vous lever et observer une minute de silence.

A l'issu de cette session, les deux points à l'ordre du jour ont été adopté.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents