Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AFRIKYA  INFOS MEDIAS NET

AFRIKYA INFOS MEDIAS NET

Quotidien des informations générales du Congo Brazzaville et de l'Etranger


« Seul maître à bord, le Chef de l’Etat, doit tenir fermement la barre et maintenir le cap du Dialogue de Bonne Intelligence », dixit Guy Romain KINFOUSSIA Publié le 14 Novembre 2020 par André LOUNDA in POLITIQUE « Plaidoyer pour le Dialogue de Bonne Intelligence », une des esquisses de solutions pour une réflexion profonde, qui permettra à notre pays comme issue de sortie des multiples crises q

Publié par André LOUNDA et Ange Armel MAPOUATA sur 14 Novembre 2020, 19:09pm

Catégories : #Politique

« Plaidoyer pour le Dialogue de Bonne Intelligence », une des esquisses de solutions pour une réflexion profonde, qui permettra à notre pays comme issue de sortie des multiples crises que nous connaissons en dépit de toutes les autres propositions, que propose  Guy Romain KINFOUSSIA, Président de l'UDR-MWINDA, à nos dirigeants suite à la énième concertation politique  de Madingou, que propose le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation pour un avenir radieux de notre pays le Congo.

La situation de crise sanitaire jumelée à la crise socio-économique préexistante, s’installe dans la durée et a considérablement restreint notre marge de manœuvre pour 2021. Elle n’est pas fatale pour autant et peut être surmontée, dès lors qu’une direction claire est fixée et expliquée, et que nous mobilisions l’intelligence et les potentialités de nos compatriotes.

L’amélioration souhaitable et souhaitée de cette situation nécessite une stratégie portée par une volonté politique forte, de vaincre cette crise persistante, de restaurer la confiance entre tous les citoyens afin de réconcilier le peuple avec ses dirigeants.

Garants de la sécurité sanitaire et socio-économique des citoyens, soucieux d’éviter l’accusation d’attentisme ou de complaisance envers les intérêts égoïstes de ceux, qui ne tiennent pas compte des attentes du peuple et nuisent à la bonne marche de la Nation, le Président de la République a clairement fixé lors de son message à la Nation de décembre 2019, le cap d’une nouvelle approche tournant le dos aux dialogues et concertations politiques antérieurs. Cette démarche innovante est principalement orientée vers la satisfaction des besoins primaires de la population dans sa grande majorité, éloignés des revendications sectorielles d’une minorité de citoyens déconnectés des réalités quotidiennes. « Le Dialogue Fécond dit Dialogue de Bonne Gouvernance Intelligence », illustration pertinente de la démocratie participative est destinée à recueillir la parole citoyenne pour donner une réponse satisfaisante aux cris de détresse du souverain primaire.

Commandant en Chef du navire, le Président de la République connait les forces et faiblesses de son équipage dont il peut renforcer les capacités à tout moment, en faisant appel à des hommes et des femmes patriotes de bonne volonté, issus de toute la République, prêts à mettre leurs talents multiformes au service de la cause commune, dans le respect des règles de fonctionnement.

Seul maître à bord, le Chef de l’Etat, doit tenir fermement la barre et maintenir le cap du Dialogue de Bonne Intelligence, qu’il a courageusement fixé, contre vents et marées, tempêtes annoncées et écueils de toutes natures, qui tenteraient de retarder l’arrivée du navire à bon port. Le ciel ne tombera pas !

L’année 2020, étant décrétée comme « un repère cardinal, qu’il importe de marquer d’une pierre blanche », par le Président de la République, nous soutiendrons et appelons de tous nos vœux, le peuple souverain à soutenir à son tour l’annonce par le Chef de l’Etat, de sa décision d’organiser le Dialogue de Bonne Intelligence, seule voie par excellence pour enjamber cette situation pleine d’incertitudes et garantir dans la paix l’avenir radieux de notre pays réconcilié, pour installer durablement le Vivre-ensemble en Paix.

Cela rassurera toute notre communauté nationale et balisera l’itinéraire du Président de la République pour un nouveau parcours consensuel et légitimé, plébiscité, qu’il sera par les Congolais de tous bords et par la communauté internationale.

C’est le moment !

Que Dieu bénisse le Congo

 

Publié le 14 Novembre 2020 par André LOUNDA in POLITIQUE

« Plaidoyer pour le Dialogue de Bonne Intelligence », une des esquisses de solutions pour une réflexion profonde, qui permettra à notre pays comme issue de sortie des multiples crises que nous connaissons en dépit de toutes les autres propositions, que propose  Guy Romain KINFOUSSIA, Président de l'UDR-MWINDA, à nos dirigeants suite à la énième concertation politique  de Madingou, que propose le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation pour un avenir radieux de notre pays le Congo.

La situation de crise sanitaire jumelée à la crise socio-économique préexistante, s’installe dans la durée et a considérablement restreint notre marge de manœuvre pour 2021. Elle n’est pas fatale pour autant et peut être surmontée, dès lors qu’une direction claire est fixée et expliquée, et que nous mobilisions l’intelligence et les potentialités de nos compatriotes.

L’amélioration souhaitable et souhaitée de cette situation nécessite une stratégie portée par une volonté politique forte, de vaincre cette crise persistante, de restaurer la confiance entre tous les citoyens afin de réconcilier le peuple avec ses dirigeants.

Garants de la sécurité sanitaire et socio-économique des citoyens, soucieux d’éviter l’accusation d’attentisme ou de complaisance envers les intérêts égoïstes de ceux, qui ne tiennent pas compte des attentes du peuple et nuisent à la bonne marche de la Nation, le Président de la République a clairement fixé lors de son message à la Nation de décembre 2019, le cap d’une nouvelle approche tournant le dos aux dialogues et concertations politiques antérieurs. Cette démarche innovante est principalement orientée vers la satisfaction des besoins primaires de la population dans sa grande majorité, éloignés des revendications sectorielles d’une minorité de citoyens déconnectés des réalités quotidiennes. « Le Dialogue Fécond dit Dialogue de Bonne Gouvernance Intelligence », illustration pertinente de la démocratie participative est destinée à recueillir la parole citoyenne pour donner une réponse satisfaisante aux cris de détresse du souverain primaire.

Commandant en Chef du navire, le Président de la République connait les forces et faiblesses de son équipage dont il peut renforcer les capacités à tout moment, en faisant appel à des hommes et des femmes patriotes de bonne volonté, issus de toute la République, prêts à mettre leurs talents multiformes au service de la cause commune, dans le respect des règles de fonctionnement.

Seul maître à bord, le Chef de l’Etat, doit tenir fermement la barre et maintenir le cap du Dialogue de Bonne Intelligence, qu’il a courageusement fixé, contre vents et marées, tempêtes annoncées et écueils de toutes natures, qui tenteraient de retarder l’arrivée du navire à bon port. Le ciel ne tombera pas !

L’année 2020, étant décrétée comme « un repère cardinal, qu’il importe de marquer d’une pierre blanche », par le Président de la République, nous soutiendrons et appelons de tous nos vœux, le peuple souverain à soutenir à son tour l’annonce par le Chef de l’Etat, de sa décision d’organiser le Dialogue de Bonne Intelligence, seule voie par excellence pour enjamber cette situation pleine d’incertitudes et garantir dans la paix l’avenir radieux de notre pays réconcilié, pour installer durablement le Vivre-ensemble en Paix.

Cela rassurera toute notre communauté nationale et balisera l’itinéraire du Président de la République pour un nouveau parcours consensuel et légitimé, plébiscité, qu’il sera par les Congolais de tous bords et par la communauté internationale.

C’est le moment !

Que Dieu bénisse le Congo

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents